Tayeb Louh condamné à 6 ans de prison ferme

Le tribunal criminel de Dar El-Beïda (cour d'Alger) a condamné avant-hier en soirée l'ex-ministre de la Justice, Tayeb Louh, poursuivi pour "entrave au bon déroulement de la justice", "faux en écriture officielle" et "incitation à la partialité", à une peine de 6 ans de prison ferme assortie d'une (...)