Les grands groupes publics s’ouvrent aux PME

Une initiative qui entre dans le cadre de l’objectif de dynamisation du secteur industriel et de l’augmentation de l’activité industrielle qui ne représente actuellement que 5% du PIB, loin de l’objectif de 10% tracé il y a déjà quelques années déjà par les pouvoirs publics.

La 6e édition du Salon de la sous-traitance (Algest 2021), qui se tient depuis hier au palais des Expositions (Safex) à Alger, englobe la signature de plusieurs conventions-cadres entre les grands groupes publics dont Sonatrach, Sonelgaz, le groupe GICA, etc. et les PME représentées par la Bourse algérienne de sous-traitance et partenariat (BASTP).

Une initiative qui entre dans le cadre de l’objectif de dynamisation du secteur industriel et de l’augmentation de l’activité industrielle qui ne représente actuellement que 5% du PIB, loin de l’objectif de 10% tracé il y a déjà quelques années déjà par les pouvoirs publics.

Rencontré en marge du Salon Algest 2021, le président de la BASTP, Kamel Agsous, explique que «les conventions représentent un cadre général qui permettra aux entreprises – donneurs d’ordre et receveurs d’ordre – de travailler de manière plus fluide, avec une vison à moyen et long termes, loin du carcan bureaucratique.

C’est une mise en relation plus facile, qui aidera par ailleurs les PME sous-traitantes à avoir accès plus facilement aux filiales des grands groupes. Il s’agit en fait de mettre en pratique l’intégration nationale».

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article Les grands groupes publics s’ouvrent aux PME est apparu en premier sur El Watan.