Journées de protestation du 13 au 15 décembre

Les récents communiqués de l’Union nationale des personnels de santé publique (UNPSP), affiliée au Snapap, ont révélé un malaise profond et un mécontentement dans le secteur. Une situation désormais inacceptable, selon eux.

Dans ce contexte tendu, une décision a été prise : l’organisation de journées de protestation prévues les 13, 14 et 15 décembre dans «l’ensemble des établissements de santé, elles seront poursuivies par des actions d’escalade en cas d’absence de réponse favorable».

«L’UNPSP a été jusque-là très compréhensive, prenant en compte la difficile période que traverse le pays à cause de la pandémie de Covid-19 et les travailleurs de la santé ont supporté leurs mauvaises conditions, ayant perdu beaucoup de confrères.

Nous nous attendions à une compréhension de la part du ministère de tutelle en optant pour un dialogue franc, efficace et constant dans le sens d’aller vers des solutions opérationnelles, malheureusement, nous n’avons pas trouvé d’oreilles attentives», est-il mis en exergue.

Le message est clair : face à une situation jugée «préoccupante et alarmante», il y a urgence à agir.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article Journées de protestation du 13 au 15 décembre est apparu en premier sur El Watan.