«Ce livre est un témoignage biographique, une perspective historique»

L’universitaire Amina Hizia Bougherara a publié à compte d’auteur un ouvrage de 220 pages ayant pour titre L’esprit de résistance, cette lutte des années cruciales, textes présentés du commandant Slimane Bougherara. Dans cet entretien, elle nous explique comment elle a pu exhumer le manuscrit de son défunt père sans oublier de revenir sur certaines périodes importantes de la révolution algérienne. Entretien.

– Vous venez tout juste de publier à compte d’auteur un manuscrit historique intitulé L’esprit de résistance, cette culture des années cruciales, en hommage à votre regretté père, le commandant Slimane Bougherara, pourquoi avoir attendu tant d’années pour déterrer les anciens manuscrits de votre père ?

L’esprit de résistance, cette lutte des années cruciales est un condensé d’un livre-mémoire, rédigé dès 1971 et qui devait être publié en 1986. Les conditions de l’époque ne l’ont pas permis, puis la longue période du terrorisme, suivi d’une longue pandémie liée au confinement général ont bloqué toute reprise de cet écrit.

La deuxième saisie a été faite à partir de manuscrits anciens et de stencils ayant survécu à l’absence de l’ouvrage original. Ce livre est un témoignage biographique qui s’inscrit dans la perspective historique d’une trajectoire spéciale, en dehors de tout calcul, d’un acteur de notre guerre d’indépendance, qui était en dehors d’une catégorisation non plurielle et dans laquelle ont été enfermés ses compagnons d’armes.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

L’article «Ce livre est un témoignage biographique, une perspective historique» est apparu en premier sur El Watan.