Affaire dite des « SMS » : 6 ans de prison ferme pour Louh

Le verdict a été prononcé dans l'affaire dite des "SMS". L'ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh, a été condamné à six ans de prison ferme. L’article Affaire dite des « SMS » : 6 ans de prison ferme pour Louh est apparu en premier sur El Watan.

Affaire dite des « SMS » : 6 ans de prison ferme pour Louh
Photo : H. Lyès

Le verdict a été prononcé dans l’affaire dite des « SMS ». L’ancien ministre de la Justice, Tayeb Louh, a été condamné à six ans de prison ferme.

Celui-ci devra également s’acquitter d’une amende de 200 000 dinars. Louh était poursuivi pour «abus de fonction», «entrave au bon déroulement de la justice», «incitation à la partialité» et «faux et usage de faux en écritures administratives».

Des peines de prison ont également été prononcées à l’encontre d’autres personnes impliquées dans l’affaire, tandis que certains ont été acquittés.

A cet effet, Said Bouteflika a été condamné à 2 ans de prison ferme et 100 000 dinars d’amende. Deux ans également pour l’homme d’affaires Ali Haddad et l’inspecteur général Tayeb Benhachem.

Par ailleurs, six acquittements ont été prononcés notamment pour le juge Semaoun Sid Ahmed et le procureur Khaled Bey du tribunal de Sidi M’hamed, ainsi que Mokhtar Benharadj, ancien president de la cour d’Alger et Zouaoui Laadjine, ancien secrétaire général du ministère de la Justice.

S. T.

L’article Affaire dite des « SMS » : 6 ans de prison ferme pour Louh est apparu en premier sur El Watan.